Le fluor

L’utilisation du fluorure prévient la carie dentaire. Il est donc un excellent allié lors des visites périodiques chez votre dentiste, puisqu’on l’applique sur des dents fraîchement nettoyées, donc réceptives au produit. Plusieurs organismes nationaux et internationaux professionnels de santé – notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’association dentaire canadienne – reconnaissent que son utilisation prévient la carie, parce qu’il protège l’émail des dents des acides.

Le fluor peut aussi se retrouver dans l’eau, parce qu’il y est rajouté par certaines villes et municipalités au Canada. D’ailleurs, plusieurs études ont été faites, spécifiant que l’eau potable fluorée réduisait de manière considérable la carie dentaire chez les enfants.

Effets de la cigarette et de la marijuana

Fumer est très néfaste pour la santé bucco-dentaire, en particulier pour la muqueuse buccale, pour les gencives et pour les dents. Bien des problèmes peuvent être évités grâce à une observation régulière et méticuleuse de l’intérieur de votre bouche et à des contrôles réguliers chez votre dentiste ou hygiéniste dentaire.

Parmi les problèmes les plus significatifs que le tabac puisse causer :

  • Le cancer de la cavité buccale est étroitement lié à la consommation de tabac, cigarette, pipe, tabac à chiquer.
  • La gingivite est une inflammation locale de la gencive causée par la présence de plaque dentaire. Prise à temps, il s’agit d’une affection qui est en principe complètement réversible à condition que l’on applique une hygiène dentaire impeccable. Chez les fumeurs, elle peut évoluer vers une forme aigüe et douloureuse.
  • Le tabagisme peut causer une perte osseuse, ce qui signifie moins de support pour la dent. Parfois, il peut y avoir une perte osseuse non apparente, car la gencive demeure relativement au même niveau. On parle ici d’une poche parodontale. Ces facteurs créent un contexte idéal pour la formation de bactéries pathogènes et le risque d’engendrer une infection, une mauvaise haleine ou d’autres problèmes.
  • De plus, il a été démontré que la nicotine modifiait la vascularisation de la gencive, ce qui diminue les capacités de défense et de réparation gingivales. Par conséquent, l’organisme aura plus de mal à lutter efficacement contre l’infection des gencives.  En comparaison des non-fumeurs, les maladies gingivales progressent à un taux plus rapide chez les fumeurs.

Comment éviter ceci ?

Évidemment, l’abandon du tabac serait idéalement la première chose à faire, non seulement pour le bien de vos dents, mais surtout pour préserver votre santé.

À défaut, vous pouvez vous rendre dans un premier temps chez votre dentiste qui vous prodiguera conseils et soins. Une bonne hygiène bucco-dentaire au quotidien est recommandée. Un brossage des dents après chaque repas permettra d’éliminer un maximum de bactéries et de lutter contre la plaque dentaire, à l’origine de la formation de caries et de la parodontie.

Prenez rendez-vous à notre clinique dès maintenant !

Hygiène/prévention

La santé de vos dents est étroitement liée à votre santé générale, et adopter une bonne hygiène bucco-dentaire est le secret de dents et de gencives saines pour longtemps.

Voici quatre façons pour en prendre bien soin :

  • Bien brosser vos dents au moins deux fois par jour ou après chaque repas. C’est la base d’une bonne hygiène bucco-dentaire pour que vos dents soient en pleine santé.
  • Ne pas abuser de certains aliments. Sucres, aliments et boissons acides, mais encore vin rouge, café ou thé, peuvent abîmer vos dents et les tacher, et sont parfois responsables de la mauvaise haleine.
  • Utilisez la soie dentaire. Une fois par jour, vous devez utiliser la soie dentaire qui permet d’ôter les résidus qui se logent entre vos dents, causant souvent des caries. La soie dentaire nettoie jusqu’à 35% de la surface de la dent.
  • Demandez à votre dentiste de vous conseiller à quelle fréquence vous devez lui rendre visite chaque année ! Ceci lui permettra de veiller à votre santé bucco-dentaire et d’intercepter tout détail qui pourrait éventuellement vous poser problème.

Avez-vous déjà prévu votre prochaine visite ? Contactez-nous dès aujourd’hui pour vérifier !

Boissons énergisantes

Sur le marché depuis près de 20 ans, les boissons énergisantes cumulent des ventes de plus en plus florissantes dans le secteur des boissons sucrées. En Amérique du Nord, de 30 à 50% des adolescents consomment des boissons énergisantes et jusqu’à 62% d’entre eux en boivent au moins une fois par jour.

Ces boissons fragilisent l’émail des dents. Il faut noter que l’émail des jeunes est moins mature, donc plus fragile et plus exposé aux risques d’érosion dentaire. Conséquemment, la surface de l’émail ramollit et rend la dent plus sensible aux variations de température, plus friable au brossage et à la mastication, et plus vulnérable aux chocs. 

Qu’est-ce que l’érosion dentaire ?

L’érosion est le résultat de l’action directe des acides alimentaires ou gastriques sur les dents. Plusieurs études effectuées dans le monde démontrent que l’érosion dentaire, par sa nature irréversible, pourrait devenir un problème encore plus préoccupant que la carie dentaire.

Conséquences de l’érosion dentaire

  • Diminution significative de la dureté de l’émail
  • Émail déminéralisé et plus vulnérable aux chocs et à l’usure
  • Hypersensibilité au froid, à la chaleur, au sucre ou au toucher
  • Restauration complexe, car la structure interne de l’émail est dissoute
  • Un traitement de canal, si l’érosion se rend près de la pulpe.

Articulation temporo-mandibulaire

L’articulation temporo-mandibulaire (ATM) est l’articulation qui unit la mâchoire inférieure (mandibule) à l’os du crâne. Au nombre de deux, elles sont situées de chaque côté du visage, juste devant les oreilles.

  • Ces articulations sont les plus complexes du corps ; pendant leurs mouvements, elles doivent s’ouvrir, se refermer, glisser vers l’avant, vers un côté et de l’autre et ce, d’une façon synchronisée.
  • Les articulations temporo-mandibulaires sont composées de muscles, vaisseaux sanguins, nerfs, ligaments et os. De plus, comme pour les autres articulations, elles sont aussi recouvertes de cartilage.
  • Un disque articulaire sépare la mandibule et l’os du crâne en empêchant qu’il y ait frottement entre ces deux surfaces pendant les mouvements de la mâchoire.
  • Le disque absorbe l’énorme pression générée pendant la mastication et la distribue dans l’espace articulaire.
  • Lorsque toutes les composantes de ces articulations fonctionnent en harmonie, cela vous permet de mastiquer, parler et bâiller. Bref, d’utiliser votre mâchoire de façon appropriée.
  • S’il y a un manque de coordination entre les deux articulations, le disque articulaire peut être déplacé ou endommagé et empêcher le fonctionnement normal et harmonieux. On parle alors de dysfonction ou troubles de l’articulation temporo-mandibulaire.

Traitement

Plusieurs personnes ont des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire mais seulement une minorité sera affectée de problèmes sérieux.

Si vous éprouvez de la douleur ou un inconfort important, si votre mâchoire présente une mobilité réduite ou excessive, prenez rendez-vous dès maintenant afin que nous puissions vous examiner et déterminer un traitement.

Carie du biberon

Il s’agit d’une forme de carie qui s’attaque aux dents primaires (dents de bébé) et qui mène à la perte de celles-ci. L’apparition de cette forme de carie se fait rapidement, de manière agressive, et se propage très vite.

La carie du biberon peut se manifester tôt, soit dès l’apparition des toutes premières dents jusqu’à leur tombée, quand elles feront place aux dents d’adulte. Étant donné qu’il s’agit de la première dentition de l’enfant, et que la deuxième dentition ne fera son apparition que beaucoup plus tard (les dents de bébé sont présentes en bouche entre 5 et 10 ans selon le type de dent (molaires, canines, incisives), il est important de bien en prendre soin.

La perte des dents de lait qui a été entraînée par la carie du biberon peut mener à divers problèmes, notamment au niveau de la nutrition et de la phonétique. L’esthétique est aussi un facteur entrant en ligne de compte.

Que faire pour éviter cela ?

  • L’éducation en matière de santé buccale doit se faire le plus tôt possible. Il faut faire en sorte d’habituer l’enfant le plus tôt possible aux soins dentaires, que ce soit les soins donnés à la maison ou ceux donnés chez le dentiste. Laissez-le découvrir ces soins par le jeu, il trouvera cela plus amusant!
  • Un enfant ne devrait pas s’endormir au lit avec son biberon de lait, de jus ou de tout autre liquide, sauf de l’eau. Le lait créera des dépôts sur les dents, favorisant ainsi le développement des bactéries menant à la carie.
  • Mis à part le lait ou de l’eau, l’enfant ne devrait pas consommer de jus ou d’autres boissons dans un biberon. Après qu’il ait bu son lait au biberon, ou après l’allaitement au sein, il est important de nettoyer la bouche et les gencives de l’enfant avec une débarbouillette humide ou avec une petite brosse à dents douce. Il est recommandé de faire la même chose après avoir administré un médicament ou un sirop sucré à votre enfant (acétaminophène liquide, ibuprofène liquide, antibiotique, etc.).
  • Évitez de tremper la suce de l’enfant dans le sucre, le miel ou tout autre aliment sucré.